Gravure en cours: projet Amazonie


Tout est question de hasard

Le meilleur moyen de tenter le hasard, est de passer un concours dans une école des métiers d’art telle que l’école Boulle. Puis le choix de la section me mène à la gravure taille-douce et donc au travail du cuivre, du laiton au moyen  d’échoppes ceci afin d’obtenir des estampes. Formation très diversifiée qui me permet d’étudier le volume, le dessin et d’enrichir mes méthodes de recherche et de création.

 D’informations à formations, le hasard m’a conduit à l’école Léon Mignon(Liège), dans la section gravure sur armes. J’y travaillais l’acier au marteau-burin, mais aussi l’incrustation, la ciselure, le fond-creux et les scènes animalières.

 

Deux formations qui allient création et réalisation.

Des choix ou du hasard font qu’aujourd’hui, mon travail concilie gravure sur armes, estampes et dessin animalier.

Du hasard est né ma passion.

 Bonne visite

 

Graveur sur armes, couteaux, bijoux, montre de luxe.

 

 

                                                                                                                                                                                                   Dernière mise à jour: 17-07-2016